Laurent, candidat de Koh-Lanta à l’écran et chef d’entreprise dans la vie

Laurent Koh-Lanta 2016 : découvrez son portrait !

«  J’étais un piètre chanteur pour participer à The Voice et un mauvais cuisinier pour être dans Master Chef, j’ai donc choisi Koh-Lanta  », plaisante Laurent Mischkind. À 36 ans, ce père de famille, né à Roubaix, fait partie des vingt candidats de la seizième édition de Koh-Lanta. Depuis le 26 août dernier, tous les vendredis soir, les téléspectateurs se familiarisent avec ce candidat, discret à l’écran mais «  impulsif  » dans la vie.

Sa devise ? «  On n’a qu’une vie.  » Une ligne de conduite qui l’a mené tout droit vers les plages du Cambodge. «  Mes amis n’ont pas vraiment été surpris  », raconte-t-il. « Faire des trucs un peu fou, ça me ressemble  », explique celui qui, à même pas 40 ans, est déjà patron d’Oméo, une entreprise spécialisée dans l’étiquette énergétique des habitations. Aujourd’hui, la société montée en 2006 avec l’aide de son meilleur ami, emploie 80 salariés.

Revenu de l’aventure, Laurent met désormais son expérience au profit de son travail. «  Ça m’a permis de m’ouvrir, d’être plus à l’écoute des points de vue des uns et des autres  », note-t-il.

Pour lui, c’était aussi l’occasion de «  revenir à ses valeurs  ». Il s’est fait tout seul, raconte-t-il. «  Quand on réussit, le risque, c’est d’oublier d’où on vient, j’y suis allé pour souffrir, pour retrouver la difficulté d’accomplir quelque chose  », développe le trentenaire.

Et il n’a pas été déçu. Sur place, il a été confronté au manque de nourriture, de sommeil et surtout à l’attente, sa hantise. «  Je suis quelqu’un qui a du mal à tenir en place, c’est ce qui a été le plus dur pour moi  », raconte-t-il. Pourtant, impossible de savoir combien de temps il aura attendu sur la plage, la production de TF1 l’ayant soumis à une clause de confidentialité.

Il faudra donc s’armer de patience pour savoir si cet ancien élève du collège Jeanne-d’Arc et du Lycée Jean XXIII (aujourd’hui, Saint-Rémi) à Roubaix, succédera à Wendy la Fourmisienne, grande gagnante de la précédente édition.

Par PAR VICTOIRE HAFFREINGUE-MOULART | 

Retrouvez l’article dans son intégralité.

Menu

BESOIN DE PLUS D’INFORMATION ?
PAR TÉLÉPHONE AU 0810 0810 59
OU EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE CI-DESSOUS

Les informations recueillies via le présent formulaire permettent d’établir un premier contact avec OMEO et ses équipes afin d’échanger sur un projet et/ou d’établir une relation de prestation de services. La finalité du traitement des données personnelles et/ou professionnelles repose sur la base légale de l’article 6.1.b du règlement nᵒ 2016/679, dit règlement général sur la protection des données (exécution d’un contrat ou de mesures précontractuelles). Les données collectées sont destinées au responsable du traitement, ses services internes en charge de l’établissement de devis, ses agents commerciaux, les sous-traitants opérant la gestion du serveur web (OVH et FLOW44), les sous-traitants de production ainsi que toute personne légalement autorisée à accéder à ces données (services judiciaires, le cas échéant). La durée du traitement des données et de leur conservation est limitée à une année au-delà de la dernière relation avec l’utilisateur. Après une année d’inactivité de l’utilisateur, la société s’engage à placer ces données dans une base d’exclusion. La fourniture des informations demandées au sein du formulaire est nécessaire pour  a minima d’un premier contact mais reste entièrement facultative. Le responsable du traitement est OMEO  au capital de 50 000 € dont le siège est situé 1 213 rue des saules, 59262 Sainghin-en-Mélantois, immatriculé au RCS LILLE METROPOLE 523 461 135.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en nous écrivant à [ laurent@omeo.com ]. Vous disposez du droit de demander au responsable de traitement l’accès aux données à caractère personnel, la rectification ou l’effacement de celles-ci, ou une limitation du traitement relatif à la personne concernée, ou du droit de s’opposer au traitement et du droit à la portabilité des données. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.